jean boye logo de haut de page

Femme PDF Imprimer Envoyer

Au commencement
J'ai vu la voie lactée
Le drap que l'on tord après la lessive
Une petite flamme blanche comme tombant du ciel.

De très près
J'ai vu le minuscule voile qui ne cache rien
Un fil
Une arabesque
Laisse de la nuit
Parce que son corps en est le moule en relief

Au seizième siècle
Lucas Cranach a sorti de la glacière religieuse
le lait gelé des brebis
Il a taillé ce corps sans soleil pour que son profil
ressemble à une femme de neige ambrée par l'argile ocre.

La terre a aussi ses jets d'eau
Ceux qui perlent après avoir jailli gros comme un torrent
de montagne
Ici c'en est un qui figure une femme, ses gouttes compactes
forment un bloc d'albâtre avec des membres d'arbre,

1970