jean boye logo de haut de page

La trajectoire de François Augiéras PDF Imprimer Envoyer

Écrivain et peintre, né en 1925 à Rochester (U.S.A.), François Augiéras est un méconnu majeur de la littérature du XXe siècle.

En 1950, alors qu'il est en Afrique du Nord, il envoie à plusieurs écrivains français (dont Gide) de curieux petits fascicules intitulés LE VIEILLARD ET L'ENFANT et qu'il signe Abdallah Chaamba. Ce texte, publié aux Éditions de Minuit en 1954, sera modifié par Augiéras en 1958 et 1963. Ses livres vivent d'une écriture pathétique et fascinante, au service d'une spiritualité tout à fait personnelle. A l'exaltation païenne et panthéiste du VOYAGE DES MORTS répondent en écho le récit patient de la quête initiatique d'UN VO YA GE AU MONT ATHOS ou le témoignage d'une reprise de possession mystique du cosmos avec DOMME OU L'ESSAI D'OCCUPATION, sa dernière oeuvre. A chaque page se trouvent convoquées les grandes forces de l'univers, pour célébrer par l'ascèse : le pansexualisme et l'enchantement de l'écriture, les noces de l'homme avec le soleil, le désert, la création. L'émotion naît de ce chant lyrique, de cette folle aspiration à la virginité du monde, que traversent les sombres éclairs de l'isolement, de la haine pour la loi des hommes, de l'errance physique et mentale.

La trajectoire d'Augiéras prend naissance aux U.S.A., puis se lance vers le Sahara, la mer Egée, l'Athos avec de très fidèles retours en Périgord avant de s'achever, en 1971, dans une solitude tragique sur la Barre de Domme.

De cette aventure de l'esprit restent des livres et de multiples tableaux.

L'écrivain ou le philosophe
L'écrivain et le peintre

Bordeaux - du 3 au 20 avril 1991

Textes - Conférences - débats - Exposition