jean boye logo de haut de page

Quelques réflexions sur les œuvres de Jean Boyé PDF Imprimer Envoyer

Jean Boyé arrive à nous montrer la belle harmonie existant en deçà ou au-delà de ce qu'aperçoit le non initié de la réalité. Il lui est possible d'en faire abstraction et de recréer pour nous un autre monde bien réel pourtant.

La poésie non apparente des lieux
Il faut avoir entendu les manifestations d'intérêt des passants pour comprendre à quel point il peut saisir la poésie non apparente des choses et des lieux.

D'un petit élément, il va tirer une tache colorée, une dissonance qui donnera éclat et vivacité aux autres tons du spectre solaire souvent utilisés par lui ; sans elle quelque chose manquerait à l'ensemble ; par elle il accroche de force notre regard.

Cette touche surprenante parfois, il sait la placer exactement où elle doit être car il a très vite repéré le détail à utiliser pour ainsi donner un attrait supplémentaire à son œuvre.

Le travail en atelier
Mais Jean Boyé ne se contente pas de son travail à l'extérieur.

Arrivé dans son atelier, il reprend ses réalisations, les observe souvent longuement les unes après les autres, à divers moments de la journée, à plusieurs jours d'intervalle ; alors seulement il les achève, les parachève rendant toutes les impressions ressenties instantanément mais qu'il n'a pu faute de temps noter dans l'immédiat.

La géométrisation de l’espace
Le résultat n'est que meilleur, il n'hésitera pas à accentuer une courbe, à préciser un triangle, à tracer des rais de couleur revus en esprit et qu'il reprend dans les compositions et les structures qu'il aime : de vastes mouvements concentriques ou obliques, des lignes verticales ou horizontales plus ou moins longues, etc.

Certes, Jean Boyé reste figuratif car il a toujours besoin du motif, de la nature vraie, mais dans son œuvre très souvent "géométrisée" on retrouve les leçons apprises dans sa jeunesse dont il a su se dégager en conservant l'essentiel.

Après quarante années de travail, ayant parfaitement "digéré" les influences quelquefois contradictoires reçues de certains peintres, il est arrivé à un style qui lui est propre, le style Jean Boyé dans lequel l'alliance de la réalité et du symbolisme donne un résultat parfaitement abouti.