jean boye logo de haut de page

Natures mortes

Dordogne
La couleur est le plus souvent méridionale dans des oppositions volontaires, mais existent aussi, ici ou là, des apaisements dans la lumière.
On peut remarquer que dans des thèmes et des moyens d'expression différents Jean Boyé conserve tout au long de sa production une unité basée sur la fusion totale de deux aspects de sa personnalité. La forme, le plus souvent précise, n’ignore pas un certain côté gestuel et s'accommode fort bien de la géométrisation. La composition générale sous-jacente est faite de triangles, losanges, cercles ou larges mouvements concentriques.
La continuité de figuration et modernité assure à son œuvre une véritable originalité.