jean boye logo de haut de page

Paris


Sites, monuments intéressants ou protagonistes de scènes cocasses rencontrés par hasard et dont il était le témoin curieux, Jean Boyé a croqué à Paris à grands traits tout ce qui captivait son regard et son attention sur un carnet qui ne le quittait jamais.

Le soir, il les reprenait pour élaborer une production plus importante. Dans ses cartons dorment ainsi des milliers de feuillets. Boites à mémoire dans lesquelles il lui arrivait de puiser de temps en temps.