jean boye logo de haut de page

Francois Augiéras

Dans sa jeunesse, Jean Boyé avait bien connu François Augiéras, écrivain et peintre. Leur rencontre date de 1947 à Périgueux. Avec les peintres : Marcel Loth et Guy Célérier, l’écrivain Paul Placet et François Augiéras, ils formaient un petit groupe d'amis. Leurs rencontres furent marquées par l’apport de chacun, un enrichissement mutuel, mais également une vive effervescence sur le plan des idées.



Hommage à François Augiéras PDF Imprimer Envoyer

André Gide, Juan les Pins Alpes Maritimes 30 mars 1950
Je voudrais savoir à qui je dois m'adresser.

Découvrir la suite
 
La peinture d’Augiéras par Georges Monti PDF Imprimer Envoyer

La peinture fut pour Augiéras une activité au moins aussi importante que l'écriture - et probablement plus importante à partir de 1960. C'est certainement vers cette date qu'il a trouvé sa manière, sa véritable personnalité de peintre.

Découvrir la suite
 
François Augiéras par Jean-Jacques Ferrière PDF Imprimer Envoyer

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, Domme a choisi cette année Augiéras, et c’est une bonne chose. Non que le si peu citoyen François Augiéras ait quoi que ce soit à voir avec une population dommoise qu’il a côtoyée un temps de sa vie sans se mêler à elle. Comme beaucoup de nos visiteurs étrangers préféreraient la France sans les Français, sans doute eût-il goûté Domme sans les Dommois !

Découvrir la suite
 
Les Barbares d'Occident, 1957 PDF Imprimer Envoyer

François Augiéras

Les Barbares d'Occident, 1957

Extrait du manuscrit original (page 31, 32) :

Mon art, la beauté du paysage expliqueraient tout : mon goût pour les Eyzies, ma solitude, et mes façons si celles-ci venaient à passer pour être peu communes Paul (Paul Placet), lui même, connaissant mon amitié pour Bxxx (Jean Boyé) comprendrait mon soudain amour de la peinture abstraite...

 

 
Bio-bibliographie PDF Imprimer Envoyer

François Augiéras (1925-1971)

1925 : naissance de François Augiéras à Rochester (Etats-Unis) le 18 juillet. Son père, Pierre, pianiste virtuose, est mort le 29 mai. Dès novembre, sa mère, Suzanne Kaczinska, rentre en France et s'installe à Paris.

Découvrir la suite
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 4