jean boye logo de haut de page

Francois Augiéras

Dans sa jeunesse, Jean Boyé avait bien connu François Augiéras, écrivain et peintre. Leur rencontre date de 1947 à Périgueux. Avec les peintres : Marcel Loth et Guy Célérier, l’écrivain Paul Placet et François Augiéras, ils formaient un petit groupe d'amis. Leurs rencontres furent marquées par l’apport de chacun, un enrichissement mutuel, mais également une vive effervescence sur le plan des idées.



Les repères biographiques PDF Imprimer Envoyer

1915 - Pierre Auguste Joseph Augiéras épouse Suzanne Marie Kaczinska, le 7 septembre, à Paris ;

1922 - Pierre et Suzanne Augiéras s'installent aux Etats-Unis, à Rochester, Etat de New York ;

1925 - Pierre Auguste Joseph Augiéras meurt, à Rochester, le 29 mai ;

Découvrir la suite
 
La bibliographie PDF Imprimer Envoyer

1949 Automne : Abdallah Chaanba, LE VIEILLARD ET L'ENFANT. Première édition à compte d'auteur effectuée par Pierre Fanlac, à Périgueux. Mention "imprimé en Belgique" en dernière page.

1950 2ème édition augmentée.

Découvrir la suite
 
Les témoins PDF Imprimer Envoyer

«J'ai vu François Augiéras installé, oh, très provisoirement, sous un toit, pour y lire, écrire, exercer sa passion de la discussion serrée. je l'ai vu dehors, poitrine nue, dans un champ de blé, la nuit ; je l'ai vu sur la Vézère, près des falaises, et lui-même monolithe devenu ; je l'ai vu s'avançant sous le couvert des arbres jusqu'à l'orée d'une grotte ; je l'ai vu près d'un feu, sous les étoiles ; je l'ai vu... de 20 ans à 46 ans installé dans une même émotion, un souci permanent de recherche, d'interrogation."

Paul PLACET

(Pour François Augiéras, p- 9)

Découvrir la suite
 
Textes PDF Imprimer Envoyer

Invitation à un voyage insolite dans l'œuvre d'un auteur enraciné dans la Région Aquitaine et dans la littérature universelle. Grand écrivain visionnaire, NOMADE habité par l'Orient, il apparaît comme un passeur des deux rives de la Méditerranée.

Découvrir la suite
 
Biographie de François (Pierre) Augiéras PDF Imprimer Envoyer

Né le 18 juillet 1925, à Rochester, comté de Monroe, Etat de New York ; Mort le 13 décembre 1971, à Périgueux ; Inhumé le 18 décembre 1971, à Domine, Périgord.

1939/45 • F.A. trouve son premier « maître » en Julien Saraben, directeur de l'Ecole municipale de dessin de Périgueux.

F.A. travaille avec le peintre et décorateur Pierre Parsus au Théâtre du Berger. « Je peins à l'aquarelle, sur les quais de Périgueux (..). On y plante son chevalet, on s'y retrouve entre artistes dès le début du printemps ».

Découvrir la suite
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 4