jean boye logo de haut de page

Natures mortes

Art floral

Dans le domaine des natures mortes, Jean Boyé a utilisé la plupart des moyens, mine de plomb, fusain, sanguine, crayons de couleur, lavis à l'encre, huile, pastel...

Sur le plan des sujets, des natures-mortes et intérieurs, également des planches où sont traités le plus souvent à l'encre sépia des noix, épis de maïs et autres.

 

 
Fleurs et fruits

Les tulipes
Des compositions florales et de feuilles aux études de noix et de figues dans lesquelles il veut emprisonner l'espace, Jean Boyé propose des œuvres inspirées, en majeure partie, par la nature dont il sait traduire à merveille les aspects fugitifs, qu'il s'agisse de bords de mer, de paysages de campagne ou de vastes étendues au-dessus desquelles planent, dans un ciel immense, quelques nuages à peine indiqués.

Découvrir la suite
 
Scènes de genre

Le pantin désarticulé
Eclectique, Jean Boyé réalisa quelques scènes de genre dont un fameux tableau inspiré par le calendrier de la Révolution française, et ou il représenta des scènes de la vie quotidienne périgourdine à cette époque.

Découvrir la suite
 
Animaux

Thon sur le port de Carnon

Découvrir la suite
 
Plus d'articles...